Excellence et tradition au Château de Montfaucon

Excellence et tradition au Château de Montfaucon

  • 07/MN/2022
  • Agri-viticulture, Vie économique, Tourisme & patrimoine
  • Montfaucon
Le château de Montfaucon n'est pas comme les autres : il est toujours habité, et bien vivant, grâce à sa cave et son vignoble.

A Montfaucon le château est toujours habité par les descendants des barons de Montfaucon. Découverte d’un vignoble de qualité tourné vers l'avenir.

C’est dans la cave du château que Rodolphe de Pins m’accueille. Datant du XVIe siècle et rénovée lors de la reprise du vignoble par M.de Pins, la cave abrite quelque 300 chais de chêne, dans lesquels vieillit du vin des Côtes du Rhône. Les parois de cette cave très parfumées sont couvertes d’une épaisse couche de champignons duveteux : gage, selon M. de Pins, que la cave présente les conditions optimales au vieillissement du précieux vin bio qui y est stocké.

Lorsqu’il reprend l’exploitation en 1995, M.de Pins a tout à faire. De 15 hectares à l’époque, l’exploitation grandit jusqu’à en faire 60 aujourd’hui. Même si les dix premières années en tant que vigneron ont été dures pour le jeune ingénieur agricole, M. de Pins a su persévérer jusqu’à aujourd’hui, poussé par la passion. “Vigneron est un métier 3 en 1”: culture de la vigne, transformation et conditionnement du vin, commercialisation des produits sont les activités pirncipales. Or c’est précisément cet aspect couteau-suisse  qui a conquis mon hôte.  “Cultiver, rendre singulier, vendre : c’est toute une aventure, et c’est moi qui donne mon prix !” explique t-il en souriant. 

Afin de se lancer sans avoir aucun client, le chef d'entreprise a misé sur le commerce à l’international, qui représente 85% de ses ventes. Les Etats-Unis, l’Australie et la Chine ont constitué ses clients principaux. Mais des clients qui apprennent vite ! “Nous sommes trop naïfs, nous donnons tout [notre savoir-faire] à l’étranger, qui devient beaucoup plus compétitif que nos exploitations !” affirme Rodolphe de Pins, qui prend pour exemple la Chine et ses quelque 60 à 100 millions de millionnaires... Ayant traversé la Chine à pied dans sa jeunesse, et voyagé à plusieurs reprises dans l’Empire du Milieu, Rodolphe de Pins a été témoin de l’incroyable croissance asiatique. Il s’inquiète d’ailleurs du développement fulgurant de la production de vin chinois qui devient par ailleurs tout à fait buvable, de l’avis du vigneron.

La bataille se jouera-t-elle sur la qualité des vins et le savoir-faire technique toujours en développement? Rodolphe de Pins, qui est vigneron indépendant mais aussi président du syndicat AOC Lirac, en est convaincu.

Sur le  long terme, les enjeux locaux de la vigne doivent aussi être pris en compte, à l’heure où les aléas climatiques se multiplient. C’est la raison pour laquelle les syndicats des 4 AOC du Gard rhôdanien (Lirac, Tavel, Chusclan, Laudun) se sont récemment lancés dans une réfléxion autour d'un projet d’irrigation des vignes depuis le Rhône. Si un système est déjà en place, il ne dessert pour l’instant que l’intérieur des terres, jusqu’à 150 km à l’est du Rhône, et pas les abords directs du fleuve ! 

La concurrence et le climat ne sont pourtant pas les plus grands défis du vignoble de Montfaucon. M.de Pins admet que la transmission du patrimoine est peut-être l’enjeu le plus important mais aussi le plus difficile. Tout d’abord, reprendre une grosse exploitation patiemment construite est souvent impossible à cause des coûts de succession. D’autre part, acheter des terres est de plus en plus difficile avec l'incroyable flambée des prix qui touche la Vallée du Rhône et certains prestigieux crus voisins. Enfin, la crise qui a frappé les vignerons dans les années 2000 et les grands sacrifices que le métier suppose n’ont pas incité les jeunes à reprendre le flambeau de leurs aînés.

Malgré tous ces défis du futur proche, on ne peut s'empêcher de se féliciter de la réussite de Montfaucon, dont l'exploitation se porte bien, et de l'accueil bienveillant qu'il fait aux visiteurs. N'oublions pas de s'y arrêter pour une savoureuse dégustation, dans le secret d'une cave ancestrale !